fbpx

Tout sur la formation Yoga Extase

Vendredi dernier, Morgane répondait aux questions que vous pouvez vous poser sur la formation de professeur « Yoga Extase » en live sur Facebook. 

Si vous avez manqué le live, vous trouverez dans cet article l’ensemble des informations communiquées. 

  • Quelle est la particularité de Culture Yoga ? 

L’empreinte pédagogique de l’école nous vient de l’Amérique du sud, plus précisément de Buenos Aires. On trouve énormément de fusion dans l’école, de chants, de danse, de pratiques méditatives autour de la créativité. L’école transmet les enseignements du Yoga intégral (ou Purna yoga). Il s’agit d’une synthèse de méthodes de yoga, profondément yin, qui propose une déstructuration (contrairement aux autres traditions, plus structurantes). Le yoga intégral morcelle la forme que l’on a dans l’instant pour la déconstruire et créer de l’espace pour une nouvelle forme. 

La transmission du yoga est également différente des autres traditions. Nous ajoutons des postures de bras, de jambes, de colonne vertébrale, de buste…, toujours dans un élan de déstructuration. 

  • Comment se déroulent les classes chez Culture Yoga ?

Nous pratiquons le yoga en musique, car nous avons l’intime conviction que la qualité du son permet à l’élève de se structurer ou de se déstructurer. Cela permet au professeur de ne pas être omniprésent lors de la classe, pour que l’élève puisse se calibrer lui-même sur ses propres fréquences. Il est important de laisser du vide et du mystère dans l’enseignement : être présent sans être omniprésent.

Il existe des séries de base de yoga intégral qui servent de référence aux jeunes professeur. Cependant, aucune autre série n’est donnée aux futurs professeurs pour qu’ils puissent créer leurs premières classes selon leur propre expérience. Les séries et namaskars servent de squelette et les professeurs créent ensuite leurs propres variantes et perspectives personnelles. 

  • Comment se déroule la formation ?

L’école tire son enseignement de plusieurs voies de sagesse : le yoga prédomine, et des teintes de tao et de chamanisme permettent de l’enrichir. 

Le chamanisme par exemple possède la même base que le tantra qui repose sur la rotation de conscience et l’expérience vive. On utilise la médecine des animaux totem, du chant, des symboles et on fait référence à des enseignements qui appartiennent à différents voies de sagesse, pour les mettre en correspondance et en extraire une synthèse. 

Notre volonté principale au travers de cette formation est d’aider les élèves à se développer en tant qu’êtres humains, plus qu’en tant que professeurs. Ainsi, les effectifs sont réduits  (10 élèves maximum) pour un accompagnement personnalisé. Chaque élève est accompagné personnellement par un tuteur, qui est un ancien élève lui-même de l’école. Le tutorat permet d’assurer une écoute de qualité, un soutien, et une vérification de l’assimilation des enseignements tout au long de la formation. Le tuteur réfère de l’expérience vécue par l’élève à la formatrice principale, Morgane, chaque semaine. Entre chaque week-end de formation, les élèves suivent des sadhanas données sur le plan collectif et sur le plan individuel, dont ils font un compte rendu chaque semaine à leur tuteur. 

Autre point : l’élève et le tuteur remplissent chacun un bilan en début de formation, pour faire une photo de leur vie dans l’instant présent. Ce bilan servira alors de référence pendant la formation. L’enseignement est horizontal : les tuteurs suivent eux aussi les sadhanas pour vivre l’expérience en même temps que leurs pupilles. 

La formation compte 7 weekends qui explorent 7 champs de conscience différents. Chaque weekend, le bilan est rattaché aux explorations des élèves pour faire évoluer leur réflexion sur eux-mêmes et remettre en cohérence ce qui a été écrit et ce qui est vibrant pendant le weekend. 

Il est important de souligner que pour s’engager dans cette formation, il faut être prêt à opérer une mue intérieure, qui servira de terreau pour l’enseignement du futur professeur.

  • Comment le programme est-il défini ?

Un archétype est exploré chaque année, c’est un dénominateur commun pour cheminer.

Cette année, ce sera la grande déesse. La maîtrise est transmise à partir de la médecine du cercle où prédominent le soutien, l’écoute, l’intelligence collective et l’évolution au travers d’une expérience de groupe. 

La formation vous permet d’obtenir un diplôme de 200H (7 weekends) ou 350H si vous suivez les ateliers chaque mardi de 14h à 17h (Yoga intégral, yogatherapie). 

  • Quelle est l’intention de formation ?

Vous pouvez vous engager dans une formation de professeur sans avoir vocation à devenir professeur de yoga. La formation permet de cheminer, de mieux se connaître et de se transformer. C’est d’abord une expérience personnelle. Pour choisir sa formation, il est important de connaître les méthodes de yoga qui nous correspondent pour être sûr que la formation nous conviennent sur tous les plans. Demandez-vous quelles sont les couleurs, les dynamiques du yoga qui vous correspondent. Quelles sont les qualités que vous attendez d’un enseignant : est-ce le cadre, la rigueur, la créativité… ? Questionnez-vous sur vos attentes pour pouvoir lâcher prise et atteindre des espaces de réceptivité une fois engagé dans le processus de formation. 

  • Le petit mot de la fin 🙂

Se transformer demande de l’énergie vitale, de la volonté, de la persévérance. Cette démarche demande beaucoup d’efforts. Une formation comprend des temps parfois difficiles, plus initiatiques, car la transformation ricoche sur tous les plans de l’être. Il est important d’en être pleinement conscient avant de s’engager et d’accepter que la formation ne soit pas un long fleuve tranquille. 

 

Namasté !

 

Bienvenue sur Culture Yoga, afin de rester informé(e) de nos actualités toute l’année, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter.