La femme matrice

Partage : 12h10

La femme matrice

Femme, tu marches vers les grand-mères aromatiques, celles qui ont insufflé la conscience de l’origine. Leurs chants olfactifs annoncent ton retour au point où tout commence : la Source.

Quand ta conscience se fond dans le mouvement du vent, alors tu caresses en rêve la cime rugueuse des aïeuls.

Les litanies des grands espaces vibrent et tu les sens. Entre racine, sève, branche et plénitude, ton être profond respire à l’unisson avec le manteau cosmique.

Bercée par l’essence de la grande veilleuse, tu recules dans le champ de ta conscience. Tu te retires vers le vide.
Ton front s’ouvre et accueille la percée d’une vision profonde. La compréhension, la présence et l’amour se diffusent dans l’éther. La vérité est une réalité sensible, révélée par ton corps et par ton souffle. Respire… Déesse verticale, tes chants sifflent dans l’espace, vers la pointe des pics aiguisés. Pour se laisser inspirer par toi, il faut aspirer ta bienfaisante et silencieuse vacuité.

Au fil des ondes rythmées de ta mélodie respiratoire, l’état de méditation pénètre l’instant et le suspend enfin.
La fragrance te murmure : prends ce tronçon d’éternité, pour te reposer, te ressourcer, grandir et t’éveiller au présent.
Le feu pur, vif et lumineux de la Pruche structure le courage et la confiance en chacun. Elle propose une expansion douce, tout en nourrissant la souche de tes racines. Germe alors l’infinie puissance de ta majestueuse féminité…

Namasté !

 

Bienvenue sur Culture Yoga, afin de rester informé(e) de nos actualités toute l’année, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter.