Lilith ou le féminin sauvage

Partage : 10h05

Lilith ou le féminin sauvage

Depuis quelques temps, mon bassin me sert de diapason, de catalyseur d’énergies subtiles. Grâce à mon chaudron, je peux interagir avec les schémas physiques et énergétiques qui témoignent de mon lien avec le féminin au jour le jour. Ce dialogue se raffine à chaque fois un peu plus, et me permet de vibrer mon potentiel créateur dans l’instant. L’écoute du ventre est un art, et je suis particulièrement comblée et nourrie par cette pratique. Je m’émerveille à l’idée de pouvoir explorer encore et encore « mon antre » et me connecter à travers ce portail avec la magie de la vie. Je me sens en sécurité, guidée par mes « tripes », enracinée dans mon « oui » à l’instant présent.

Yahowww

Namasté !

 

Bienvenue sur Culture Yoga, afin de rester informé(e) de nos actualités toute l’année, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter.