fbpx

Lumière sur le portail de Samhain

Dans ce post, je t’invite à découvrir les origines de Samhain et la symbolique qui lui est associée.

Samhain est l’une des principales fêtes païennes, si ce n’est la plus importante puisqu’il s’agit du nouvel an païen.

A cette époque, on racontait que le monde des vivants entrait en communication avec le monde des morts. Les esprits des ancêtres revenaient dans leurs anciennes demeures pour protéger leurs descendants. L’année était composée de deux saisons : la saison sombre et la saison claire. Samhain était le jour du commencement de la saison sombre…

Il faut remonter aux origines polaires du peuple Indo-Européens pour comprendre le sens sombre de la fête. A cette époque, Samhain se célébrait la nuit du premier jour à la suite duquel le soleil ne s’était pas levé sur Borée (en grec ancien Βορέας / Boréas, littéralement « le vent du nord » ; Borée désigne la zone boréale Arctique), on rentrait alors dans le long crépuscule de 30 jours, avant d’entamer la longue nuit de deux mois sans soleil. A Hyperborée (qui désigne ceux qui vivent « par-delà les souffles du froid Borée »), cette date tombait généralement autour du 1er novembre, selon la latitude à laquelle on se trouvait. C’est pourquoi on célèbre cette fête la nuit du 31 octobre, en souvenir de l’époque de Borée, et pour commémorer la mort de cette civilisation et de ce continent.

Cette fête célébrait donc la nouvelle année et l’entrée progressive vers la longue nuit…

Ce passage d’une année à une autre nous renvoie aux notions de mort et de renaissance qui sont intimement liées, c’est le « passage » entre les deux mondes. La mort symbolise alors une fin de cycle, un passage de relais vers un nouveau départ, une nouvelle vie. La nuit de Samhain est un véritable portail énergétique. Elle sépare l’année passée et la nouvelle année. C’est un temps propice à la méditation et à la réflexion : le moment de faire le bilan, le point sur l’année qui vient de s’écouler et le moment pour poser des intentions, des objectifs sur l’année à venir.

Ce jour est aussi l’occasion de penser à nos ancêtres et nos proches décédés ; il est d’ailleurs propice aux rituels de célébration des défunts. On dit que la nuit de Samhain, le voile entre les deux mondes est d’une extrême finesse, et la communication entre les ancêtres et les vivants est plus aisée. Profitons de ce moment pour nous connecter à nos ancêtres, leur rendre hommage et recevoir leur guidance.

Joyeux Samhain!

Source : www.pagan.eu

Namaste

Bienvenue sur Culture Yoga, afin de rester informé(e) de nos actualités toute l’année, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter.

Merci !